top of page

Support Group

Public·18 members

Reussir Le Management De Projet Avec Prince2.zip ((NEW))



PRINCE2 - Gestion de projet - Niveau Fondation et Praticien.PRINCE2 est accessible et sa méthode flexible s'adapte à tous types de projets.SKILL Vous Faut est accrédité par AXELOS comme centre de formation officiel PRINCE2 (ATO).La formation propose de nombreux exercices dont des examens blancs pour se préparer.Prince2 Foundation 2017Examen en ligne :QCM sur papier1h d'examen60 questionsNote d'amissibilité : 33 bonnes réponses 2 jours Prince2 Practitioner 2017Examen le 5ème jour à condition d'avoir obtenu la certification Prince2 Foundation :QCM en ligne basé sur un scénario2h30 d'examen68 questionsNote d'amissibilité : 55% - 38 bonnes réponses Examen à livre ouvert : manuel officiel "Réussir le Management de Projet avec PRINCE2" autorisé.Programme : Définition et caractéristique d'un projet6 aspects des performances d'un projetLes éléments intégrés de PRINCE2Qu'est-ce qui fait qu'un projet est un "projet PRINCE2"Expliquer les 7 principes de PRINCE2Justification continue pour l'entrepriseLeçons tirées de l'expérienceRôles et responsabilitésManagement par séquencesManagement par exceptionFocalisation produitAdaptation en fonction du projetExpliquer quels aspects d'un projet peuvent être adaptésExpliquer la finalité et décrire les exigences minimales des thèmes suivants :Cas d'affaireOrganisationQualitéPlansRisqueChangementProgressionExpliquer la finalité des processusÉlaborer le projetDiriger le projetInitialiser le projetContrôler une séquenceGérer la livraison des produitsGérer une limite de séquenceClore le projet.La formation PRINCE2 Practitioner portera sur la mise en pratique de la structure apprise lors de la formation PRINCE2 Foundation.L'objectif du niveau de praticien est de confirmer que le candidat a atteint une compréhension suffisante de la façon d'appliquer et d'adapter PRINCE2 dans une situation pratique.




reussir le management de projet avec prince2.zip



En effet, le lancement d'un projet PRINCE2 n'est possible qu'avec une justification adéquate, afin de garantir des résultats fructueux. Cela permet de réduire le risque d'échec dû à l'absence d'objectif ou d'orientation significative dès le départ.Afin de justifier son existence, chaque projet doit avoir un cas d'affaire, ou business case. Ce document doit donner la raison d'être du projet, et expliquer clairement quel est le retour sur investissement espéré.Le cas d'affaire décrit en détail les raisons de faire le projet, les coûts estimés, les bénéfices et résultats attendus, ainsi que les délais de réalisation et de retour sur investissement. Le projet doit donc avoir une raison sensée de démarrer d'un point de vue business.Ce document est ensuite revu et approuvé, ce qui permet de lancer officiellement le projet. Le refus du business case empêche le projet de démarrer, et protège l'entreprise de projets qui n'auraient pas de réels bénéfices à être menés.


Bien sûr, il ne s'agit pas des seuls acteurs qui interviendront sur votre projet. Mais il est nécessaire de s'assurer que ces trois parties prenantes principales sont représentées dans votre comité de pilotage projet, ainsi que dans l'équipe de management du projet.


Je vous recommande d'utiliser une matrice RACI afin de délimiter clairement les rôles et responsabilités de chacun. Ce tableau de responsabilités vous permet de définir précisément qui fait quoi, qui est responsable de quoi, qui doit être informé, et qui prend les décisions.Un projet Prince2 s'articule autour de rôles et de responsabilités définies et convenus au sein d'une structure organisationnelle qui représente les intérêts des parties prenantes de l'entreprise, des utilisateurs et des fournisseurs.3 ) Focalisation sur le produitLorsque les résultats attendus d'un projet ne sont pas correctement décrits (on parle de produit dans Prince2), on peut s'attendre au pire. Chacun interprète les choses à sa façon. On peut vite se retrouver avec une équipe projet qui a des idées différentes de celles du client, et de ce que le produit devrait être.


Plus ces informations sont détaillées, moins il y a de flou, moins il y a de place pour l'interprétation.L'ensemble de ces informations représentent ce qu'on appelle la portée ou le périmètre du projet. Elles peuvent également apparaître dans le cahier des charges.Le chef de projet et son équipe se concentre par la suite sur la livraison de ce produit, en omettant tout ce qui est hors périmètre. Leur seul objectif lors de la phase d'exécution du projet est de livrer le produit demandé dans les délais, en respectant les coûts et les exigences du cahier des charges, avec les niveaux de qualité attendus.On peut dire que le principe de focalisation sur le produit revient à être orienté sur les résultats.


Au cours du projet, vous allez découvrir certaines choses, faire des hypothèses, réaliser des tests, et apprendre de ceux-ci. En pratiquant l'empirisme durant tout le cycle de vie du projet, on tire ainsi des leçons de ce qu'on a fait jusque là sur le projet, ce qui permet de s'adapter sans attendre.Enfin, ce principe nous dit également que lors de la clôture du projet, il est indispensable de rédiger un bilan projet et de réaliser un retour d'expérience, afin d'enrichir en permanence la base de connaissances à disposition des autres équipes projet.Les équipes projet Prince2 tirent les leçons des expériences antérieures : les retours d'expérience sont identifiés, enregistrés et appliqués tout au long du cycle de vie du projet.5 ) Management par exceptionLe management par exception est un principe fort, qui signifie simplement qu'il ne sert à rien de dépenser du temps et de l'énergie sur les éléments qui tournent à la perfection. Le comité de pilotage ne devrait se focaliser que sur les points qui requiert pleinement son attention et pour lesquels il est nécessaire de prendre une décision.Le chef de projet dispose d'une certaine marge de manœuvre avant de prévenir le comité de pilotage, dans laquelle il peut agir. On parle alors de marge de tolérance.


Un bon moyen de réaliser de grandes tâches ou des projets complexes est de les diviser en plus petits morceaux, plus simples et plus gérables. Ces morceaux sont appelés des séquences dans Prince2, ou séquences de management.Une séquence est généralement un ensemble de tâches, liées thématiquement entre elles. Par exemple, pour un projet de changement du parc informatique d'une entreprise, je vais créer une séquence "Test pilote" pendant laquelle je vais déployer 10 nouveaux ordinateurs, avant de me lancer dans le grain bain. La séquence suivante serait "Déploiement généralisé".L'autre avantage d'organiser son projet en séquences est de pouvoir le superviser et le contrôler à intervalles réguliers. Ainsi, à chaque fin de séquence, le chef de projet programme un point de décision permettant de vérifier le travail réalisé jusqu'à présent, et d'acter le passage à la séquence suivante. Une fois une séquence terminée, on ne peut plus revenir dessus. C'est d'ailleurs pour cela que l'on classe Prince2 dans les méthodologies de gestion de projet séquentielles, ou prédictives.


Des séquences plus brèves permettent un meilleur contrôle, alors que des étapes plus longues allègent la charge de travail du comité de pilotage.Si votre projet est complexe ou qu'il a pas mal d'incertitudes, je vous encourage à multiplier les séquences, pour éviter qu'il parte à la dérive. Au contraire, s'il s'agit d'un projet relativement simple et maîtrisé, vous pouvez réduire le nombre de séquences.Gardez toutefois en tête qu'un projet doit avoir au minimum 2 séquences : 1 séquence d'initialisation, et 1 séquence de management, la phase de clôture du projet faisant partie de cette séquence de management.Voici les 3 avantages principaux à manager son projet via des séquences :Réduire la complexité du projet.Diviser le projet en plusieurs séquences permet d'avoir des "morceaux" plus simples, moins risqués et plus gérables.Gagner du temps sur la planification.Le chef de projet crée alors un plan projet de haut niveau et un macro-planning, puis un plan de séquence très détaillé, accompagné d'un diagramme de Gantt. Cela évite de détailler l'intégralité du projet.Tirer des leçons des expériences.Les points de contrôle à al fin de chaque séquence sont autant d'opportunités pour l'équipe projet que d'apprendre des séquences passées afin d'adapter les plans des séquences futures.Un projet Prince2 est planifié et contrôlé séquence par séquence.


Chaque projet est unique et dispose donc de son envergure, son environnement, sa complexité, son importance, sa durée, son potentiel et son niveau de risques qui lui sont propres. Vous serez tous d'accord pour dire qu'on ne gère pas un projet de remplacement de 50 ordinateurs dans une entreprise comme un projet de création d'une centrale nucléaire. C'est évident.Et bien c'est exactement l'objectif de ce septième principe : Adapter le management du projet et l'organisation à la taille et à la complexité du projet. La méthode Prince2 peut s'appliquer à tous types de projet, de n'importe quel secteur d'activité. Elle a été pensée dès le départ pour être adaptable.Un bon chef de projet peut et doit adapter la méthode à son projet, afin d'éviter un surplus de documentation inutile et une lourdeur administrative à un petit projet. Ou au contraire ajouter des contrôles supplémentaires et des documentations projet exhaustives pour un projet complexe et incertain.


En appliquant cette méthodologie, l'équipe projet suit le cahier des charges à la lettre et travaille sur la totalité du projet jusqu'à sa livraison. Il n'y a pas d'interaction avec le client qui recevra son projet une fois que celui-ci est terminé.


About

Welcome to the group! You can connect with other members, ge...
Group Page: Groups_SingleGroup
bottom of page